Les divers types de résidences sont regroupés sous trois classifications. Il est à noter qu’une même résidence peut recouvrir à elle seule plusieurs de ces typologies.

Les résidences de recherche et de création
Mettre à disposition un lieu de recherche avec des moyens - financiers, techniques, humains, critiques - afin de poursuivre le travail de recherche et production.

Les résidences de production
Proposer les moyens nécessaires à la production d’une ou de plusieurs œuvres spécifiques ou en vue de la mise en place d’ une exposition des œuvres créées pendant le séjour.

Les résidences d’intervention
Entrer en résonance avec le quartier ou avec le tissu social par des actions spécifiques, obligatoires, afin de générer une interaction entre le travail du résident et un ou plusieurs types de publics.

 

Arts en résidence - Réseau national recense des résidences dont la structure est basée en France. Les résidences peuvent ainsi être réalisées en France comme à l’étranger, dans le cadre de partenariat qui implique une structure française. Dans ce contexte, le nombre de structures et les moyens proposés sont importants et divers. Il semble donc nécessaire de rendre visible les actions, les productions et les partenariats rendus possibles par l’engagement des résidences.

Les résidences fédérées fonctionnent toutes selon trois principaux critères :
- Un encadrement spécifique à la résidence doit être apporté
- La résidence doit être proposée de façon régulière et doit inclure un temps consacré à la recherche pour l’élaboration des projets personnels de l’artiste à hauteur de 70% du temps global de la résidence
- Un budget annuel spécifique à la résidence doit être établi.

Ces structures, référencées suite à l’invitation de l’association ou à une candidature déposée, répondent à certains critères définis dans une charte annexe. Il ne s’agit en aucun cas de normaliser le phénomène ou de mettre en concurrence les offres, mais bien de présenter les différents moyens mis en œuvre par chaque lieu de résidence.

 

La charte définie le fonctionnement et les intentions des résidences fédérées. Elle définit les critères et les fondamentaux développés et soutenus par les membres du réseau.

Premières caractéristiques des membres fédérés :
> Faire partie d’au moins une des trois typologies répertoriées.
> La résidence doit recevoir des artistes plasticiens, des commissaires d’exposition, des critiques d’art ou des collectifs, ou toute personne développant un projet s’inscrivant dans le champ de l’art contemporain.
> Un encadrement spécifique à la résidence doit être apporté.
> La résidence doit répondre au cadre légal en termes d’accueil ou de rémunération du ou des résidents.
> L’activité principale ou le siège de la résidence doit se situer en France, leurs actions à l’étranger pourront être également recensées.
> La résidence doit être proposée de façon régulière.
> Un budget annuel spécifique à la résidence doit être établi depuis au moins une année.
> La résidence doit inclure un temps consacré à la recherche pour l’élaboration des projets personnels de l’artiste, libéré de tout engagement de production spécifique au fonctionnement de la structure. Ainsi l’exposition, la médiation, l’édition, etc., exigés par la structure ne doivent pas représenter la totalité du temps de la résidence.
> La durée doit être comprise entre une semaine et deux ans, consécutif ou non.

 

La structure envoie un dossier présentant :
> Une présentation de son ou ses projets de résidence, les moyens techniques, humains et financier correspondant, les activités mises en place dans le cadre de la résidence, les dispositifs mis à la disposition des artistes, etc.
> Un bilan financier, spécifique à la résidence, de l’année passée et de l’année en cours.
> Le contrat type établit entre la structure et le résident, la confidentialité étant gardée.