Membres

Centre d’arts Fernand Léger

Implanté dans l'ancienne demeure des directeurs de l'usine Saint Gobain, le Centre d'arts Fernand Léger de Port de Bouc est une synergie entre l'école d'arts plastiques municipale, la programmation active d'expositions temporaires et l'accueil régulier d'artistes en résidence. Œuvrant pour la mise en valeur du territoire, il favorise les arts et leur accessibilité à tous dans des logiques d'éducation populaire.

Chaque année, 3 à 5 plasticiens sont accueillis pour des projets majoritairement en lien avec le territoire (histoire, géographie, sociologie...) mais également dans des logiques participatives et partenariales (Voyons Voir, Manifesta 13...). Tous les médiums artistiques sont mis à l'honneur (dessin, peinture, sculpture, photo...). Des espaces d'ateliers et d'hébergements sont aménagés au coeur de la structure pour permettre aux artistes une immersion complète. Chaque résidence fait l’objet de rencontres locales et d’ateliers de médiation pour des publics adultes et enfants, avec les artistes, puis d’une exposition-restitution. Ces résidences sont soit le fruit d’appels à candidature (ex: « Nouveaux collectionneurs », appel à candidature annuel) soit d’invitations ponctuelles et se répartissent selon leur durée en « résidences classiques » ou « micro-résidences »

photo_centre_darts-exte_rieur_credit_julien_lamarre.jpgCrédit Julien Lamarre

Moyens disponibles

Les résidences "classiques" sont dotées d'une enveloppe globale de 3000 € par artiste destinée à couvrir les frais d'honoraires, per diem, production artistique, droits d'exposition et ouverture d'atelier au public durant la résidence puis durant le temps de l'exposition pour des médiations spécifiques : visites et rencontres
Les "micro-résidences" sont dotées d'une enveloppe globale par artiste de 1500 € destinée à couvrir les frais d'honoraires, per diem, production artistique, droits d'exposition et ouverture d'atelier au public durant la résidence puis durant le temps de l'exposition pour des médiations spécifiques : visites et rencontres
Un défraiement de transport peut aussi être envisagé dans la mesure d’un pourcentage maximum en fonction des distances
L’artiste dispose d’un espace de vie (chambre, atelier, cuisine, salle d’eau) où sont aménagés les accessoires de base (lit, bureau, armoire, connexion internet…etc), mais il ne s’agit en aucun cas d’une structure hôtelière classique (l’artiste est tenu d’amener ses effets personnels : couchage et hygiène).
L'artiste a la possibilité de partager l'atelier de travail collectif de l'école d'art de 130 m2
Un lieu d’exposition d’environ 200m2 est entièrement dédié à sa restitution finale
L’artiste est invité à amener son propre matériel, bien qu'un matériel de base soit présent sur place et à sa disposition (papier, crayons, peinture, pinceaux….etc). La fourniture d’un matériel spécifique est prévue dans l'allocation artistique globale donnée par le Centre d'arts (production artistique).
Le personnel du Centre d’arts est présent pour apporter son soutien technique et scientifique à l’artiste, pour établir des contacts avec la population locale et favoriser les échanges. Il est aussi à sa disposition pour le montage de son exposition-restitution (équipes du centre d'arts + services techniques de la commune le cas échéant) et pour assurer les médiations durant les visites de l'exposition.
Le centre d’arts prend également en charge : la communication, les publications éventuelles, la promotion (relations presse, réseaux...etc), les assurances durant le temps de l'exposition-restitution, les workshops/stages éventuels assurés par l'artiste à destination de publics jeunes ou adultes (rémunérés 60€/h), les conférences éventuelles programmées (rémunérées 300€)

  • Durée 

Les résidences au Centre d’arts Fernand Léger peuvent s’étendre de 1 à 5 mois (différence entre « résidences classiques » et « micro-résidences ») selon un calendrier consécutif ou fractionné.

  • Modalités de sélection 

Elles sont de deux natures en fonction des projets de l'année :
 - sur appel à candidature (environ 2 par an)
 - sur invitation (environ 2 par an)

Dans tous les cas les artistes doivent fournir :
un CV
un portfolio
une note d'intention
une attestation de responsabilité civile pour le temps de la résidence
quand elle est possible, une visite d'atelier est aussi prévue.

Les résidences sur appel à candidature :
 Il s'agit de diffuser pour des projets particuliers dans l'année, comme les Journées du Patrimoine (dans le cadre du dispositif participatif les "Nouveaux collectionneurs" par exemple, consistant à accompagner une dizaine de bénévoles néophytes du monde de l'art dans le choix d'un artiste) et le Printemps de l'art contemporain, des appels à candidature ciblés en fonction des thématiques abordées, afin de découvrir le travail de nouveaux artistes.

Les résidences sur invitation :
 Il s'agit d'inviter des artistes déjà connus et jugés pertinents pour certains projets ou thématiques de travail choisis. De 2014 à 2020 les artistes du TALENT'ARTS ont, par exemple, tous fait l'objet d'invitations suite à des repérages faits dans des expositions ou directement dans les écoles d'art de la région.

  • Obligation des résidents

  •  

    Les artistes en résidence s’engagent à produire un ensemble de travaux qui feront l’objet d’une exposition-restitution en fin de période. Ils s’engagent à être présents et à assister  le personnel mis à disposition par la structure d’accueil pour le montage et le démontage de l’exposition.
    Ils s’engagent à demeurer disponible, en fonction d’un calendrier qu’ils ont eux-mêmes établi, pour toute rencontre et intervention auprès d’un large public (présentation du travail en cours dans le cadre de visites, présentation de personnes ressources rencontres journalistiques…etc).
    Ils s’engagent à prendre soin du matériel et des locaux mis à disposition et à respecter les consignes de vie en communauté (proximité immédiate de l’école d’arts…etc).
    Ils s’engagent à mettre à disposition des visuels libres de droit créés durant le temps de la résidence pour la production de tout support (communication et publication) destiné à valoriser l’ensemble du travail produit sans limitation de durée.

    •  
  • Actions vers les publics 

Différentes actions de médiation sont mises en place pour sensibiliser les divers publics cibles aux programmes de résidences du Centre d'arts Fernand Léger. Elles sont appréhendées comme un moment de rencontre privilégié avec les acteurs de la création contemporaine

Actions intégrées à la résidence :
 - phase de recherche :
 Rencontres organisées avec différentes personnes ressources (adultes et enfants) dans le but de permettre à l'artiste de se nourrir d'informations essentielles à son travail de création. Elles peuvent prendre la forme d'ateliers en groupes mais aussi de rendez-vous individuels.
 
 - phase de création :
 Les visites d'atelier sont prévues pour expliquer démarche et travail en cours à destination de groupes adultes, de professionnels de l'art, presse, groupes de jeunes en réinsertion, structures culturelles partenaires, mais bien évidemment groupes scolaires notamment via le dispositif d'EAC "la Joconde est dans l'atelier".

Actions complémentaires (faisant l’objet d’une prise en charge financière supplémentaire) :
 - des stages, workshops ou masterclasses pour publics jeunes et adultes afin de transmettre un savoir-faire pratique particulier en lien avec la résidence.
 - Des conférences sont aussi régulièrement organisées avec les artistes pour donner des clefs plus théoriques et formelles sur l’essence des travaux entrepris.

Pendant l’exposition :
 Visites de groupes accompagnées par les équipes du centre d'art, sans présence obligatoire de l'artiste
 

 

Contact

Centre d’arts Fernand Léger
Château Saint Gobain
1 avenue du Général de Gaulle 
13110 Port de Bouc
04 42 43 31 20
 centre.arts@portdebouc.fr
centrefernandleger.com